Qu'est-ce qui est authentiquement réel ?

ted

davi a écrit :
24 décembre 2017, 18:52
Savez-vous que d'après la théorie du Big Bang, il fût un temps, très inférieure à la seconde depuis ce début théorique, où l'ensemble de tout l'Univers connu actuel, était compris dans un volume pas plus grand que celui d'un atome ? :shock:
Ca ne tient pas debout...
Un peu de bon sens suffit...
Avatar de l’utilisateur
davi
Messages : 1130
Inscription : 28 février 2016, 11:38

C'est-à-dire Ted ?
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
ted

davi a écrit :
27 décembre 2017, 11:56
C'est-à-dire Ted ?
Baaaahhh. .. rien de plus que ce que j'ai dit. :)
De toute façon, elle est mourante cette théorie.
Avatar de l’utilisateur
davi
Messages : 1130
Inscription : 28 février 2016, 11:38

Personnellement je trouve que cette théorie ne va pas à l'encontre des vérités relatives. Qu'est-ce qui est grand, qu'est-ce qui est petit ? C'est impossible à décider dans l'absolu. Qu'est-ce qui cloche avec cette théorie pour toi Ted ?
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
ted

davi a écrit :Qu'est-ce qui cloche avec cette théorie pour toi Ted ?
Davi va sur Google :D
Et tape "théorie du big bang contestée"

Au mieux, c'était un big "bounce" récurrent (contraction/expansion).
On retombe alors sur le modèle cosmogonique bouddhique de l'univers, à savoir un univers qui aurait toujours existé et qui s'auto-détruit/auto-renait régulierement.

Ensuite, le big bang n'explique ni la matière noire, ni l'énergie noire, ni la vitesse d'expansion constatée actuellement.

Quand à la relativité générale, contestée de plus en plus, mais que je remercie parce qu'elle m'a permis d'obtenir mon diplôme :mrgreen:, elle est à revoir et à intégrer dans une théorie plus vaste qui sera incompatible avec le big bang.

Ya une force puissante qui entrave l'étude de toutes les autres théories. On coupe les fonds de recherche aux scientifiques qui oseraient contester. Je pense que cette théorie plait bien aux forces religieuses adeptes d'un modèle créationniste de l'univers et qu'elles font tout pour décourager les recherches parallèles.
Avatar de l’utilisateur
davi
Messages : 1130
Inscription : 28 février 2016, 11:38

ted a écrit :
27 décembre 2017, 12:30
davi a écrit :Qu'est-ce qui cloche avec cette théorie pour toi Ted ?
Davi va sur Google :D
Et tape "théorie du big bang contestée"
C'est pas flagrant; la théorie stationnaire des contestataires semblent apporter encore moins de certitudes que celle du Big-Bang.
Au mieux, c'était un big "bounce" récurrent (contraction/expansion).
On retombe alors sur le modèle cosmogonique bouddhique de l'univers, à savoir un univers qui aurait toujours existé et qui s'auto-détruit/auto-renait régulierement.
Le cycle mort/renaissance est ce qui semble le plus cohérent à la conscience.
Ensuite, le big bang n'explique ni la matière noire, ni l'énergie noire, ni la vitesse d'expansion constatée actuellement.
Ce n'est pas suffisant actuellement pour abandonner la théorie de la Grande Explosion Originelle.
Quand à la relativité générale, contestée de plus en plus, mais que je remercie parce qu'elle m'a permis d'obtenir mon diplôme :mrgreen:, elle est à revoir et à intégrer dans une théorie plus vaste qui sera incompatible avec le big bang.
Relativité générale / vérités relatives / interdépendance entre les phénomènes; tout cela semble s'entendre... Quant à la théorie quantique, je ne sais pas si elle s'oppose ou rend difficile une cohabitation en bonne intelligence...
Ya une force puissante qui entrave l'étude de toutes les autres théories. On coupe les fonds de recherche aux scientifiques qui oseraient contester. Je pense que cette théorie plait bien aux forces religieuses adeptes d'un modèle créationniste de l'univers et qu'elles font tout pour décourager les recherches parallèles.
Tu le sais je ne suis pas adepte des théories du complot. C'est mon côté naïf... :)
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
ted

davi a écrit :
27 décembre 2017, 19:16
Tu le sais je ne suis pas adepte des théories du complot. C'est mon côté naïf... :)
Galilée pensait comme toi avant.
Mais ça, c'était avant.
Avatar de l’utilisateur
axiste
Messages : 3210
Inscription : 09 mai 2008, 05:39

Ted a dit:Au mieux, c'était un big "bounce" récurrent (contraction/expansion).
Comme une respiration …ou..une danse de Shiva ?
Ya une force puissante qui entrave l'étude de toutes les autres théories. On coupe les fonds de recherche aux scientifiques qui oseraient contester. Je pense que cette théorie plait bien aux forces religieuses adeptes d'un modèle créationniste de l'univers et qu'elles font tout pour décourager les recherches parallèles.

Oui, pourquoi les théories ont-elles du mal à co-exister ?
Pourquoi faut-il que l'une d'entre elles domine ?
(Les vérités ne durant pas, tout devrait toujours être remis en question... )

Butterfly_tenryu
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
davi
Messages : 1130
Inscription : 28 février 2016, 11:38

[dans le système Vaibhasika] Tous les connaissables peuvent être rangés dans cinq catégories fondamentales appelés les cinq fondements.

Niveau Relatif => Les phénomènes composés

1- Les phénomènes apparents (le monde sensible)
2- L'esprit en tant que séries psychiques
3- Les facteurs mentaux qui l'accompagnent
4- Les facteurs non associés à l'esprit

Niveau Ultime => Les phénomènes indivisibles

1- L'espace
2- Le nirvana
3- La cessation d'un phénomène par insuffisance de causes et de conditions assurant son existence
4- Les particules matérielles indivisibles
5- Les particules de consciences insécables

Méditations sur la vacuité, Le réalisme Vaibhasika
Université Rimay-Nalanda
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
davi
Messages : 1130
Inscription : 28 février 2016, 11:38

Ce qu'il est intéressant de noter c'est que, c'est la cessation d'un phénomène [composé] qui existe de manière ultime. Par contre
Le Vaibhasika réfute l'éternalisme en soutenant que tout se désagrège d'instant en instant. Cette école pose l'existence de quatre agents non atomiques extérieurs au phénomène lui-même et concourant à son altération:

1- Ce qui cause la production
2- Ce qui cause la durée
3- Ce qui cause le vieillissement
4- Ce qui cause la désintégration

Méditations sur la vacuité, Le réalisme Vaibhasika
Université Rimay-Nalanda
J'ai l'impression que cela s'oppose à l'article de wiki qui a été cité plus avant par Tirru ; extrait :
L'école bouddhiste Vaibhashika affirme qu'il y a trois entités non composées, qui sont réellement existantes et permanentes (rtag dngos).
Or quand un phénomène "se désagrège d'instant en instant", il ne peut être qualifié de permanent, en théorie...

A moins que cela ne concerne que les phénomènes apparents (de la réalité relative); cependant comment concilier une cessation permanente d'un phénomène (réalité ultime) avec l'apparition de celui-ci quand les conditions s'y prêtent (réalité relative)...
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Répondre