histoires et paroles zen

Floch
Messages : 424
Inscription : 05 janvier 2018, 10:37

histoires et paroles zen

Message par Floch »

Qui suis-je ?


Un élève demande à maître Deshimaru :

- Que se passe-t-il en soi lorsque l’on médite ?

- Le grand Moi regarde le petit moi, répond-il

- Je ne comprends pas, dit l'élève.

- Le grand Moi, c'est ce qui vous fait chercher le calme, la paix intérieure, le recueillement, le silence, c'est la raison pour laquelle vous venez dans un dojo, pour mieux vous connaître vous-même. Le petit moi, c'est ce côté de vous-même toujours angoissé, agité, futile, superficiel, égoïste, préoccupé, pensant à dix mille choses en même temps... Dans la vie de tous les jours, le petit moi étouffe le grand Moi. Mais pendant la méditation, lorsqu'on est assis immobile à regarder ce qui se passe en soi, le grand Moi peut se déployer et il regarde le petit moi s'agiter devant lui comme sur un écran de télévision. À ce sujet un adage célèbre du zen dit : Comme dans un miroir. Le reflet est toi /Mais tu n’es pas le reflet.

As-tu compris ?

- Oui, dit l'élève.

https://vermathio.wordpress.com/une-nouvelle-zen/

Image
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Messages : 1987
Inscription : 07 juin 2004, 19:30

Re: histoires et paroles zen

Message par tirru... »

Bonjour Floch,

Faut-il pour autant opposer l’un à l’autre ? Le petit au grand ? L’acteur à l’observateur ?
------------------------------------------------------------------------------ Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Floch
Messages : 424
Inscription : 05 janvier 2018, 10:37

Re: histoires et paroles zen

Message par Floch »

Bonjour,

Les opposer je ne le pense pas, ni même le contraire, simplement prendre conscience que nous nous attachons bien souvent à nos pensées et que nous en souffrons, et permettre dans la mesure du possible lors de la méditation de les observer et de les laisser passer sans saisie ni rejet, sans s'y identifier. Il ne s'agit pas de ne penser à rien non plus car cela me semble impossible, mais juste de les comprendre pour ce qu'elles sont, impermanentes et sans substance propre.

C'est comme ça que j'interprète cette histoire. :)
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Messages : 1987
Inscription : 07 juin 2004, 19:30

Re: histoires et paroles zen

Message par tirru... »

Pour ma part, ton interprétation est plus parlante que l’histoire jap_8
------------------------------------------------------------------------------ Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Avatar de l’utilisateur
davi
Messages : 1130
Inscription : 28 février 2016, 11:38

Re: histoires et paroles zen

Message par davi »

Floch a écrit :
09 février 2019, 13:25
Il ne s'agit pas de ne penser à rien non plus car cela me semble impossible, mais juste de les comprendre pour ce qu'elles sont, impermanentes et sans substance propre.
En fait, au bout d'un moment, je pense dû à la compréhension de la nature des pensées, celles-ci s’apaisent, sont moins fréquentes, et peuvent même ne plus être présentes du tout, sans que cela soit dû à un quelconque assoupissement ni à une simple contemplation du néant, parce que l'esprit reste clair, présent, disponible.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Floch
Messages : 424
Inscription : 05 janvier 2018, 10:37

Re: histoires et paroles zen

Message par Floch »

Bonsoir Davi,

Oui, c'est exact, on finit par atteindre des moments de quiétude où les pensées se font moins nombreuses, moins insistantes. :)
J'ai été un peu moins assidue ces derniers temps concernant la méditation et je la reprends avec joie.
Répondre