Au moment de la mort, on perd la mémoire, quoi d'autre ?

ted

La preuve, c'est que les méditants peuvent retrouver la mémoire, comme l'explique le Bouddha :

http://www.buddha-vacana.org/fr/sutta/m ... mn125.html
Majjhima Nikaya 125
Dantabhūmi Sutta

Avec un esprit ainsi concentré, purifié, immaculé, sans tache, dénué de souillure, flexible, malléable, stable, ayant atteint l'imperturbabilité, il dirige son esprit vers la connaissance de la remémoration des existences passées.

Il se rappelle ses diverses existences passées, telles que: une naissance, deux naissances, trois naissances, quatre naissances, cinq naissances, dix naissances, vingt naissances, trente naissances, quarante naissances, cinquante naissances, cent naissances, mille naissances, cent mille naissances, plusieurs cycles d'augmentation, plusieurs cycles de diminution, plusieurs cycles d'augmentation et de diminution:
  • 'dans cette existence-là, j'avais tel nom, je venais de telle famille, j'avais telle apparence, telle était ma nourriture, telle était mon expérience du bien-être et du mal-être, telle fut la fin de ma vie, et trépassant de là, je suis réapparu là-bas; dans cette existence là-bas, j'avais tel nom, je venais de telle famille, j'avais telle apparence, telle était ma nourriture, telle était mon expérience du bien-être et du mal-être, telle fut la fin de ma vie, et trépassant de là, je suis réapparu ici',
il se rappelle ainsi ses diverses existences passées avec leurs particularités et leurs détails.
Donc, qu'est ce qui est préférable ? :

- Accumuler des biens, de l'argent, des connaissances intellectuelles ? :roll:
- ou se faire du bon karma ? :roll:

Sachant que seul le karma nous accompagne... :oops:
Avatar de l’utilisateur
davi
Messages : 1135
Inscription : 28 février 2016, 11:38

Ted a écrit :Au moment de la mort, on perd la mémoire, quoi d'autre ?
On perd aussi le corps et l'esprit de la vie qui s'achève sur lesquels était imputée la personne de cette vie.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
axiste
Messages : 3229
Inscription : 09 mai 2008, 05:39

Ted a écrit
Sachant que seul le karma nous accompagne... :oops:
Oui et non à la fois, parce que nous ne sommes plus vraiment là.
A chaque instant nous sommes autre, sauf nos tendances bien ancrées qui nous mènent. D'où l'intérêt d'avoir une culture mentale pour ne pas être le jeu des tendances qui seraient défavorables ?
Davi a écrit
On perd aussi le corps et l'esprit de la vie qui s'achève sur lesquels était imputée la personne de cette vie.
white lotus
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
ted

davi a écrit :
11 janvier 2018, 17:59
Ted a écrit :Au moment de la mort, on perd la mémoire, quoi d'autre ?
On perd aussi le corps et l'esprit de la vie qui s'achève sur lesquels était imputée la personne de cette vie.
Le corps oui...
Mais qu'est-ce que l'esprit ?

Avec quel esprit le Bouddha dit-il : "Je me souviens". :)
Avatar de l’utilisateur
davi
Messages : 1135
Inscription : 28 février 2016, 11:38

Il le dit avec l'esprit de Bouddha, pas avec l'esprit de ses nombreuses incarnations illusoires.
Ted a écrit :Mais qu'est-ce que l'esprit ?
Une réponse possible : :lol:

Une autre réponse possible : Un continuum mental impermanent, succession de consciences sans existence propre.

Une autre réponse possible : L'esprit est ce qui connaît, et ce qui possède le pouvoir de connaître.

Une autre réponse possible : Toute chose est l'esprit.

Une autre réponse possible : Il n'est pas d'esprit. Aucun esprit ne peut-être trouvé.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
ted

davi a écrit :
11 janvier 2018, 20:46
Il le dit avec l'esprit de Bouddha, pas avec l'esprit de ses nombreuses incarnations illusoires.
Ted a écrit :Mais qu'est-ce que l'esprit ?
Une réponse possible :
davi a écrit :
11 janvier 2018, 20:46
Il le dit avec l'esprit de Bouddha, pas avec l'esprit de ses nombreuses incarnations illusoires.
Ted a écrit :Mais qu'est-ce que l'esprit ?
Une réponse possible : :lol:
Image

Vénérable Nyanadharo
Avatar de l’utilisateur
Longchen
Messages : 1120
Inscription : 15 avril 2010, 12:25

Ted a écrit : "Au moment de la mort, on perd la mémoire, quoi d'autre ?"

Je ne sais pas ce qui se passe lors de la mort, bien sûr les textes nous en parlent ; en fait tu dis "on perd la mémoire", je dirais plutôt que l'on perd complètement l'usage d'un cerveau humain, et ça on ne connaît pas durant le bardo de la vie, même pendant le sommeil profond.

Pour les expériences durant une mort clinique et que la personne revient avec "un vécu", je ne sais pas bien si on considère que le cerveau était mort ou pas ?
L’instant présent 🙏
ted

Baaahh... le cerveau, c'est qu'un récepteur.
Quand t'éteins ta télé ou quand elle tombe en panne, tu peux toujours aller la regarder chez le voisin. C'est la même émission, mais c'est pas la même télé. Et surtout, tu n'es plus chez toi. :cool:
ted

Que ce soit clair : le bouddhisme dit que personne n'est immortel, mais en fait, il joue avec un concept. :) Parce que, quand il dit "personne", il veut dire "l'égo", ce qui est apparu et qui disparaitra. Notre personnalité. Qui est comme une illusion. Bref ! Ce à quoi les gens s'identifient !


Mais au fond, les gens le savent : ils parlent de l'enfant qu'ils étaient à cinq ans, comme d'une autre personne. Ils ont oublié presque tout de leur petite enfance. Ils ont changé. L'impermanence est déjà à l'oeuvre dans cette vie même.
ted

En revanche, le bouddhisme dit clairement que "les êtres" errent dans le samsara et vont d'une naissance à l'autre !
Et un jour, cet être peut se souvenir de tous les endroits où il est allé. De toutes les personnalités qu'il a endossé !

Mais on ne peut pas dire que cet être est immortel. Pourquoi ? Parce qu'il n'est jamais né ! LoL :lol: mdrrrr... :D Ouais baaahh... la différence est subtile. :)

Ah oui... et puis, cet être aurait tout oublié... C'est l'impermanence... A chaque renaissance, il repart de zéro. Il perd tous ses acquis.


Sauf qu'un jour, il peut se souvenir brusquement de tout ! :shock:

Les nihilistes qui s'ignorent devraient se méfier du bouddhisme. C'est pas pour eux. :) loveeeee white lotus jap_8
Répondre